Désinfectant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre

Un désinfectant est un produit chimique ou physique qui tue ou inactive des micro-organismes tels que les bactéries, les virus et les protozoaires, sur des surfaces inertes comme le matériel à usage médical, les surfaces (sols, murs, conduites d'eau, sièges, poignées de porte, brancards, intérieurs d'ambulance…)
A la différence de l'antiseptique à appliquer sur le corps, le désinfectant sert à désinfecter les surfaces inertes, et éventuellement comme ici des vêtements ou chaussures susceptibles de véhiculer la fièvre aphteuse.

Il se distingue en cela de l'antiseptique, plus spécifiquement destinés aux applications sur les patients.
Selon les normes en vigueur, un désinfectant doit tuer 99,999 % des germes ciblés.
Les désinfectants sont également connus sous le nom d'antibactériens ou biocide où le mot bactérie est un abus de langage pour désigner tous les mcroéorganismes (bactéries, virus, protozoaires).
Le terme anti-bactériens est souvent utilisé, de manière commerciale, pour mettre en valeur le rôle stérilisant d'un produit, sans pour autant suivre les spécifications médicale d'un désinfectant.

Actions
Le désinfectant peut avoir trois actions :

  • inhibition de la croissance des germes ;
  • action létale (mortelle) sur les germes et les microbes ;
  • empêcher les germes de recoloniser la surface nettoyée

Quelques désinfectants

  • Oxyde de calcium ou chaux vive reconnue efficace dans le domaine de la désinfection dans le cas de maladies contagieuses. Elle est utilisée majoritairement de par son faible coût dans les pays et régions d'élevage du bétail. Elle est utilisée mélangée à de l'eau dans la proportion de 10 % et fraîchement éteinte.  Ainsi on bénéficie d'une « peinture » au caractère très alcalin propre à assainir les étables, les bergeries, les murs de fermes.
  • Hypochlorite de sodium.  Utilisé pour désinfecter les piscines et ajouté en petites quantités dans l'eau potable pour empêcher le développement bactérien dans les poches d'eau stagnant trop longtemps dans les canalisations.
  • Dioxyde de chlore.
  • Chlorite de sodium, chlorate de sodium et chlorate de potassium.
  • Alcool – En général l'éthanol ou l'isopropanol – Appliqué sur les plaies et la peau, il s'évapore rapidement. Le pouvoir désinfectant de l'alcool est supérieur quand il est mélangé à de l'eau (en solution alcoolique à environ 70 %). Pur ou trop concentré, il est bien moins efficace car le manque d'eau libre fait sporuler les micro-organismes qu'il est censé détruire. Or l'alcool est inefficace contre les formes sporulées qui ne seront alors pas détruites.
  • Peroxyde d'hydrogêne – (eau oxygénée)
  • Lode
  • Ozone un gaz utilisé pour la désinfection de l'eau.
  • Phénol et autres composés phénoliques
  • Permanganate de potassium utilisé pour désinfecter les aquariums.
  • sels d'ammonium quaternaire. (quats)
  • Hypochlorites.
  • Parvo Virucide.
  • Toluène.
  • Virkon.

En plus de ces méthodes chimiques, il existe des méthodes physiques telles que:

  • La lumière ultra-violette pour désinfecter l'eau.
  • La vapeur d'eau pour désinfecter une surface.